bleue


bleue

bleue nom féminin La grande bleue, la Méditerranée. ● bleue (expressions) nom féminin La grande bleue, la Méditerranée. ● bleu, bleue adjectif (francique blao) Qui est d'une couleur analogue à celle d'un ciel sans nuage : Une mer parfaitement bleue. Des yeux bleus. Dont la peau devient livide sous l'effet de diverses causes (contusion, température, émotion) : Des lèvres bleues de froid. Le noyé était tout bleu. Avec un nom ou un adjectif, forme des adjectifs composés invariables : Bleu ciel, bleu pâle, bleu de Prusse, etc. Se dit d'une viande rouge grillée, à peine saisie par la cuisson. ● bleu, bleue (citations) adjectif (francique blao) Pablo Ruiz Picasso Málaga 1881-Mougins 1973 Quand je n'ai pas de bleu, je mets du rouge. Cité par Paul Éluard dans Donner à voir, Je parle de ce qui est bien Gallimardbleu, bleue (expressions) adjectif (francique blao) En être, en rester bleu, être stupéfait de quelque chose. Familier. En voir de bleues, avoir de multiples aventures désagréables. Peur, colère bleue, peur, colère violente. Littéraire. Sang bleu, origine noble. Zone bleue, ensemble de certains quartiers centraux de grandes villes où la durée de stationnement des automobiles est limitée. Enfant bleu, enfant atteint d'une maladie bleue. Maladie bleue, toute malformation congénitale du cœur et des gros vaisseaux, caractérisée par la cyanose des téguments. Race bleue du Maine, race de moutons à la peau bleue, excellente pour l'élevage en herbages. ● bleu, bleue (synonymes) adjectif (francique blao) Qui est d'une couleur analogue à celle d'un ciel sans...
Synonymes :
Dont la peau devient livide sous l'effet de diverses causes...
Synonymes :
- blême
Se dit d'une viande rouge grillée, à peine saisie par...
Synonymes :
Contraires :
- à point
bleu, bleue (difficultés) nom Orthographe Un Bleu n.m., avec une majuscule = un soldat des armées de la République, pendant la Révolution. blancbleu, bleue (expressions) nom Les bleus et les rouges, nom donné aux différents corps dont se composait la Maison du roi. ● bleu, bleue (synonymes) nom Familier. Nouveau venu (nouvelle venue) dans un établissement scolaire ou autre...
Synonymes :
Contraires :
- vétéran

bleu, bleue
adj.
d1./d Qui est couleur d'azur. Des yeux bleus. Un ciel bleu, sans nuages. Des chemises bleu ciel.
|| Fig. Sang bleu, noble.
|| CUIS Un steak bleu, à peine cuit.
|| Carte bleue.
d2./d D'une teinte livide. Avoir les mains bleues de froid.
|| Maladie bleue: état pathologique dû à des malformations du coeur et des gros vaisseaux, avec une coloration bleue des téguments. Enfant bleu, atteint de cette maladie.
|| (Québec) Glace bleue: V. glace.
|| Loc. fig. (Belgique) être bleu(e) de qqn, en être épris. Il est bleu de cette fille.
————————
bleu, bleue
n. m. et f., adj. et adv.
d1./d Couleur bleue. Le bleu du ciel.
|| Fig., Fam. N'y voir que du bleu: ne s'apercevoir de rien, n'y rien comprendre. Passer au bleu: escamoter.
|| n. f. Loc. La grande bleue: la mer, spécial. la Méditerranée.
d2./d Matière colorante bleue. Bleu de cobalt, d'outremer, de Prusse.
d3./d Fam. Recrue nouvellement incorporée. Par ici les bleus!
|| n. Arg. (des écoles) Bizut.
d4./d Meurtrissure ayant déterminé un épanchement sanguin sous-cutané. Se faire un bleu à la cuisse.
d5./d CUIS Cuire une truite au bleu, la cuire en la jetant vivante dans un court-bouillon.
d6./d Fromage à moisissure bleue. Bleu de Bresse.
d7./d Bleu de méthylène: antiseptique de couleur bleue.
d8./d Vêtement de travail, en grosse toile bleue. Bleu de chauffe.
d9./d (Suisse) Fam. Permis de conduire.10 (Québec) Fam. Membre ou partisan du parti conservateur fédéral ou provincial (par oppos. à rouge).
adj. Relatif à ce parti. Un gouvernement bleu.
adv. Voter bleu.

bleu, bleue [blø] adj. et n. m.
ÉTYM. V. 1121, bloe, blo, blef, probablt au sens de « pâle, blanchâtre »; en parlant du ciel pur (blef), v. 1150; bleu, XIIe-XIIIe; du francique blao (même sens). Cf. all. blau.
———
I Adj.
1 Qui est d'une couleur entre l'indigo et le vert, dont la nature offre de nombreux exemples, comme un ciel sans nuages ( Azur, azuré, azuréen, azurin, cérulé), certaines fleurs ( Bleuet, bluet, myosotis, pervenche), certains minéraux ( Lapis-lazuli, saphir).(Phys.). || La couleur bleue correspond aux radiations du spectre visible situées entre les raies F (bleu verdâtre) et le G (indigo) du spectre solaire.
tableau Désignations de couleurs.
Un ciel bleu, sans nuages. || Mer bleue. || Les flots bleus. || Le fleuve bleu : le Yang-Tsé-Kiang. || Le beau Danube bleu. || Montagnes bleues. || Brume bleue (→ Baigner, cit. 9).
1 Ô beau cristal murmurant
Que le ciel est azurant
D'une belle couleur blue (bleue)
Ronsard, Odes, V, 13, in Huguet.
2 La nature, la mer, le ciel bleu, les étoiles (…)
Hugo, les Chants du crépuscule, 13.
3 Les ombres bleues des peupliers barrent la route (…)
Fr. Jammes, Poèmes mesurés, IX.
Fig. || La houille bleue : l'énergie des marées.
Une pierre bleue.Loc. || Pierres bleues : calcaires du carbonifère de couleur bleue.Chim. || Cendres bleues (vx) : carbonate de cuivre artificiel. || Cuivre bleu : variété de carbonate de cuivre. || Mélange bleu de l'ammoniaque et du sulfate de cuivre. Céleste (eau céleste).
Des yeux bleus. Pers.
4 Si je vous le disais pourtant, que je vous aime,
Qui sait, brune aux yeux bleus, ce que vous en diriez ?
A. de Musset, Choix de poésies, « À Ninon ».
Barbe, chevelure bleue, très noire. || Le conte de Barbe-Bleue. || Menton bleu, rasé mais laissant deviner une barbe noire.
5 Je reconnus ces cheveux noirs, noirs à reflets bleus qu'ils (les poètes arabes) comparent au pigeon dans l'ombre (…)
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, III.
(Qualifiant un animal). Dont l'apparence extérieure (peau, fourrure, etc.) présente une teinte, un reflet bleuté.Spécialt. (Qualifiant une espèce, une variété). || Baleine bleue. || Perruche bleue. || Renard bleu. || Requin bleu. || Mouche bleue.Persan bleu (chat).Race bleue du Maine (moutons). || Race bleue du Nord (bovins).
Sang bleu. Sang.Fig. Sang noble.
6 L'ancienne noblesse répugnait si bien à cette conformation absolue des organes qu'elle déclarait bleu le sang qui coulait dans ses veines.
G. Duhamel, Récits des temps de guerre, t. II, XI, p. 46.
Vêtement, costume bleu. || Robe, veste bleue. || Pantalon de toile bleue. Blue-jeans. || Combinaison bleue. || Bas bleu.Fig. || Bas-bleu. 2. Bas. || Cordon bleu. Cordon-bleu. || Ruban bleu. Ruban. || Dentelle bleue : dentelle anglaise faite à Coventry.
Se dit de certaines personnes vêtues de bleu (→ ci-dessous, II., B., 1.). || Officier bleu (vx). || Les hommes bleus : les Touaregs. || Les filles bleues (vx) : les religieuses de l'Annonciade.
Cols bleus : marins français.Casques bleus (par métonymie) : troupes de l'O. N. U.
Ballets bleus. Ballet (supra cit. 5).
Encre bleue, crayon bleu.Spécialt. || Papier bleu : papier d'huissier.Bibliothèque bleue : ensemble de romans de chevalerie à couverture bleue.Guides bleus, nom (déposé) d'une série de guides publiés par un grand éditeur français.
6.1 Le Guide Bleu ne connaît guère le paysage que sous la forme du pittoresque (…) Pour le Guide Bleu les hommes n'existent que comme types.
R. Barthes, Mythologies, p. 121-122.
Loc. Conte bleu : récit fabuleux (probablt à cause des contes de la bibliothèque bleue). Discours en l'air, sornette.
7 Des vers, des contes bleus, de frivoles sornettes (…)
Boileau, Satires, XII.
(De la couleur du ciel évoquant l'idéal, la pureté, l'illusion).Loc. Songe bleu, rêve bleu.La fleur bleue, la petite fleur bleue. Fleur.
(En parlant d'une viande). Très saignant, à peine grillé. || Steak, bifteck (cit. 2) bleu.
7.1 Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.
J. Prévert, Choses et autres, p. 260.
Spécialt. || Époque, période bleue d'un peintre (d'abord appliqué à Picasso), caractérisée par des tonalités à dominante bleue.
7.2 Elle passait au loin, très embellie (…) un peu comme dans ce qu'on a appelé, pour un peintre qui fut de vos tout premiers amis, l'époque bleue.
A. Breton, l'Amour fou, VII, p. 69.
(1957). || Zone bleue : zone à stationnement limité, dans une grande ville.
(En France). || Carte bleue, nom d'une carte de crédit.Compteur bleu : compteur électrique plus puissant qu'un compteur normal.
7.3 Le monsieur de l'électricité est là… et je ne trouve plus mon compteur bleu… ?
Benoîte et Flora Groult, Il était deux fois, p. 57 (1968).
2 a (En parlant de la peau). D'une couleur livide, après une contusion, un épanchement de sang (→ ci-dessous, II., B., 3. : un bleu). || Certaines affections rendent la peau bleue, livide ou noirâtre. Cyanose. || Œdème bleu.
b Loc. (1837, in D. D. L.). Maladie bleue : état morbide provoqué par les malformations congénitales du cœur et des gros vaisseaux, avec coloration bleue des téguments. Tétrade ou tétralogie (de Fallot).Par métonymie. || Enfant bleu : enfant ayant la maladie bleue.
7.4 Ce que l'on nomme la maladie bleue s'appelle de son nom technique la tétralogie de Fallot (…)
Le sang qui part de l'aorte est donc (dans cette maladie) un sang mélangé (…) insuffisamment chargé en oxygène, il est bleu, ce qui explique non seulement la couleur des téguments de l'enfant, mais aussi tous les troubles qu'il présente.
(…) beaucoup d'enfants atteints de cardiopathies congénitales, et beaucoup d'enfants bleus en particulier.
Cl. d'Allaines, la Chirurgie du cœur, p. 50.
c (Personnes). Livide. || Être bleu de froid, de colère, d'émotion ( Vert), de peur. || En devenir, en être, en rester bleu : être figé par l'étonnement. Interdit, stupéfait. || Il en est resté bleu.
d (1616, in D. D. L.). Qui rend bleu (en parlant d'un sentiment).Cour.Une peur bleue.
7.5 Des fonds roux, des colères bleues, des rages jaunes, et ce continu clignement d'yeux.
J. Renard, Journal, 18 juin 1900.
7.6 (…) j'aime ma névrose. Je ne veux pas guérir. C'est de là que me vient cette peur bleue, cette panique dès la nuit.
E. Ionesco, Journal en miettes, p. 126.
7.7 Et puis… où était le champ de mines ! François avait une peur bleue des mines, qui vous attaquent lâchement aux jambes, au ventre…
Armand Lanoux, le Commandant Watrin, p. 171-172.
3 (1982; orig. inconnue). || Nuit bleue : nuit où plusieurs attentats sont organisés simultanément.
———
II N. m.
A
1 (1180). Couleur bleue. || Le bleu est l'une des sept couleurs fondamentales du spectre. || Aimer le bleu. || Le bleu est une couleur apaisante. || Nuances de bleu. || Un bleu clair; bleu d'azur, barbeau, céruléen, céleste, ciel, électrique; bleu horizon; bleu lavande, bleu de lin, bleu Nattier (du nom du peintre); bleu pâle, pastel, bleu de porcelaine, pervenche (cit. 2), bleu de faïence (→ Blond, cit. 6). || Bleu vif, bleu outremer, bleu de roi ou de France : couleur de la maison de France. || Bleu de Prusse. || Bleu foncé, bleu marine, bleu hussard; bleu noir, turquin; bleu nuit; gros bleu (→ Brouillonner, cit. 1). || Bleu gris; bleu acier, ardoise (cit. 3.1), éléphant. || Bleu gendarme. || Bleu vert; bleu de jade; bleu paon, pétrole, turquoise. || Bleu canard.REM. Ces syntagmes peuvent s'employer adjectivement, mais bleu et l'adjectif qui l'accompagne éventuellement restent alors invariables : des yeux bleu vert, des manteaux bleu marine, des touches bleu de Prusse. || « Cachemires bleus et bleu de ciel » (Mallarmé, la Dernière Mode, Pl., p. 715).
8 Ce beau vert et ce bleu céleste (de l'arc-en-ciel) sont un beau signal d'un Dieu apaisé (…)
Bossuet, Élévation à Dieu…, 8e sem., 6.
9 Le ciel était d'un bleu de cobalt pur (…)
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, I.
9.1 Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Baudelaire, les Fleurs du mal, « La Mort des amants ».
10 (…) le grand ciel, rien que du bleu, un infini de bleu.
Zola, la Faute de l'abbé Mouret, p. 207.
11 Cinq heures de l'après-midi est un moment instable, doré, qui nuit passagèrement au bleu universel, air et eau, où nous nous baignons.
Colette, la Naissance du jour, p. 97.
12 Le lac, vu de haut, a la densité du mercure, son éclat mort. Les vignes sulfatées, qui dévalent jusqu'au rivage, sont d'un bleu de poison.
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 95.
(1254). Couleur bleue des vêtements. || Porter du bleu. || S'habiller de bleu. — ☑ Loc. Vouer un enfant au bleu : faire vœu d'habiller un enfant en bleu, en l'honneur de la Vierge.
12.1 Voilà la jeune rue et tu n'es encore qu'un petit enfant
Ta mère ne t'habille que de bleu et de blanc.
Apollinaire, Alcools, « Zone ».
Tirant sur le bleu. Bleuâtre, bleuté. || Bleu mêlé de rouge. Lilas, violet. || Combinaison de bleu et de jaune. Vert. || À la lumière, l'azurine est d'un bleu fluorescent.
En bleu. || « Le plafond peint en bleu… » (Baudelaire, Pl., p. 58). || S'habiller en bleu. || Teinter en bleu. Azurer; bleuir, bleuter.
(1718; le poisson prend une teinte bleue). || Au bleu, façon de préparer certains poissons d'eau douce (truite, carpe) en les jetant vivants dans un court-bouillon salé, vinaigré et aromatisé. || Truite au bleu (→ Meunier, cit. 4).
2 Loc. fig. (1877). En voir de bleues : subir des mésaventures (cf. En voir de toutes les couleurs, des vertes et des pas mûres…). — ☑ N'y voir que du bleu : n'y rien voir, n'y rien comprendre; se laisser tromper (→ N'y voir que du feu).
(1866, Amiel). Être dans le bleu : être dans le vague.
12.2 Chez lui, le corps n'existait guère, l'esprit habitait bien haut dans le bleu des légendes; le cœur seul vivait (…)
Louise Michel, la Misère, t. III, p. 575 (1881).
Loc. vieillie. Voir tout en bleu. Rose.
Par métaphore. Azur, milieu céleste.
3 (1577). Matière colorante bleue. || Variétés de bleus. || Bleus végétaux. Indigo, pastel, tournesol. || Bleus minéraux : bleu de Prusse, ou de Berlin (ferrocyanure de fer). || Bleu d'azur, de smalt. Azur (1.), smalt. || Bleu de cobalt. Cobalt. || Bleu d'outremer : silicate double d'aluminium, de sodium, etc. || Bleus cuivreux : bleu de montagne ( Azurite); bleu de cuivre; bleu égyptien; bleu de Brême, de Hambourg. || Bleus de houille. Aniline, induline, naphtaline, rosaniline; indophénol, phénol, résorcine. || Bleu sulfuré. || Bleu azoïque.
Teinture bleue. || Bleu de teinturier. Éméraldine, guède. || Bleu de lessive. || Bleu d'azur. Azur (cit. 1 et supra). || Passer le linge au bleu, pour le blanchir. Azurage, azurer. || Des boules de bleu (→ Savon, cit. 1).
Loc. fig. (1877). Passer au bleu : faire disparaître, subtiliser ( Escamoter, sauter); éviter ou oublier de faire (cf. Passer à l'as).
12.3 Absolument dépaysé, je passai au bleu la prière du matin — dans une cure, Seigneur ! — (…)
Hervé Bazin, Vipère au poing, p. 144.
Bleu de méthylène (substance antiseptique et analgésique).
12.4 À la crèche, j'allais le voir en douce : les carreaux étaient passés au bleu, mais j'avais raclé la peinture, dans un coin pour l'apercevoir.
Jean Ferniot, Pierrot et Aline, p. 156.
Décor bleu (dans l'émaillage, la porcelaine). || Du bleu de Sèvres. || Un beau bleu.
Blason. Azur.
B Par métonymie. (Choses ou personnes de couleur bleue).
1 Personne vêtue de bleu. a Hist. Nom donné aux soldats républicains par les royalistes vendéens.
13 Théoriquement l'uniforme des volontaires (pendant la Révolution) était bleu. La couleur s'en généralisa. Aussi « les habits bleus par la victoire usés » sont-ils restés dans l'imagination des hommes du temps. Ils caractérisaient l'armée révolutionnaire. Pour les chouans, l'ennemi, c'étaient les « bleus ». Les gendarmes aussi portèrent le nom.
Brunot, Hist. de la langue franç., t. IX, p. 951.
13.1 On voit encore au sommet du mont des Alouettes les moulins à vent qu'utilisaient les Vendéens pour signaler les mouvements des Bleus.
S. de Beauvoir, Tout compte fait, p. 255.
N. f. pl. (1679, in D. D. L.). Vx. || Les Bleues (ou filles bleues), religieuses en manteau bleu de l'un des ordres de l'Annonciade.
b (1791, in T. L. F.). Jeune recrue (les soldats d'autrefois arrivant souvent à la caserne en blouse bleue). Conscrit, nouveau, novice; bleu-bite; bleusaille (→ Pierrot, cit. 3). || Brimer les bleus.
14 (…) des paroles aimables et persuasives comme en ont au lycée les vétérans, au régiment les anciens pour un bleu qu'on veut amadouer (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. X, p. 51 (→ Amadouer, cit. 5).
15 L'officier, déjà fort désobligé par ces propos impertinents, bondit de rage lorsqu'il apprit qu'ils étaient tenus par un simple engagé, un « bleu » !
A. Allais, Contes et chroniques, p. 55.
16 Je suis rentré en dépôt de mon régiment. Ce sont tous les jours des bleus à dresser, des détachements à habiller, à équiper. Je suis chef de section (…)
J.-R. Bloch, Deux hommes se rencontrent, p. 291.
(1898). Nouvel élève. Bizut. || Tu me prends pour un bleu ! || Les bleus et les anciens.
c (1867). Au Canada, Membre du Parti conservateur (opposé à rouge).
2 Combinaison de travail, généralement en toile bleue. || Un bleu de mécanicien. || Bleu de chauffe (cit. 1 et 2).Bleus, n. m. pl. || Mettre ses bleus. || Des bleus de travail.
17 Les pendules du pointage inscrivaient sur les cartons des compagnons en bleu la minute de leur passage.
Pierre Hamp, la Peine des hommes (Moteurs), p. 22.
3 (1863). Marque livide sur la peau résultant d'un coup. Ecchymose, meurtrissure. || Se faire un bleu. || Être couvert de bleus.
18 Mme Gavotte m'écoutait d'une oreille distraite, elle cherchait ses bleus sur ses jambes, sur ses bras : les suçons de Ferdinand. Il l'aime, il la mord.
Violette Leduc, la Folie en tête, p. 446.
4 (1851). || Gros bleu : gros vin rouge de mauvaise qualité. || Petit bleu : vin rouge léger.
19 (…) des lorettes sans ouvrage, prises de la tentation d'une journée de campagne et du petit bleu du cabaret.
Ed. et J. de Goncourt, Manette Salomon, p. 98.
20 Goûte à ce velours
Ce petit bleu lourd
De menaces (…)
Georges Brassens, le Bistro.
Bleue, n. f. (1903, Willy, in D. D. L.). Pop. Absinthe. Verte.
5 (1928). Fromage persillé, préparé à partir du lait de vache (à la différence du roquefort) et dont la pâte est parsemée de moisissures bleuâtres. || Bleu d'Auvergne, bleu de Bresse, bleu des Causses. || Un bleu très savoureux, onctueux.
6 (Noms d'animaux). || Bleu d'Auvergne : chien à poils ras, à plaques noires bleutées. Braque.Bleu de Gascogne : chien courant à pelage noir et blanc.
Régional. Squale appelé aussi bleuet ou cagnot. Chien (de mer), roussette.
7 Fam., vieilli. || Petit bleu, bleu : dépêche (sur papier bleu). Pneu, pneumatique (cit. 4 et supra), télégramme.
Photogr. Photographie d'un dessin obtenue par impression sur papier au ferroprussiate, les traits du dessin apparaissant en blanc sur fond bleu. || Tirage des bleus.
8 Altération du lait due à un microbe (bacillus cyanogenes).Maladie du vin.
9 Techn. Au billard, Craie pour frotter le procédé.
10 Plais. (pour blues). || Le Petit Bleu de la côte ouest (des États-Unis), titre d'un roman de J.-P. Manchette.
11 N. f.Loc. La grande bleue : la Méditerranée.
———
III Vieilli. Altération par euphémisme de Dieu, entrant dans la composition de nombreux jurons. Corbleu, morbleu, palsambleu, parbleu, sacrebleu. || « Tonnerre de bleu » (Courteline, in T. L. F.).
21 Il y a tant de bleus, bleu d'auvergne, de caserne ou jadis ersatz de Dieu dans les bons vieux jurons irrespectueux, jernibleu, morbleu, sacrebleu (…)
J. Prévert, Choses et autres, p. 260.
CONTR. (De II., B., 1., b.) Ancien, vétéran.
DÉR. Blavet, bleuâtre, bleuet, bleueur, bleuir, bleusaille, bleuité, bleuté, bleuter.
COMP. Bleu-bite. — V. aussi Cyan(o)-.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bleue — bleue …   Dictionnaire des rimes

  • Bleue — Bleu  Cet article concerne la couleur. Pour les autres significations, voir Bleu (homonymie). Bleu   Composantes RVB (r, v, b …   Wikipédia en Français

  • bleue — bleu, bleue (bleu, bleue) adj. 1°   Qui est de la couleur du ciel sans nuage. Des rubans bleus. Une robe bleue. Des yeux bleus. •   Une personne à la mode ressemble à une fleur bleue [bluet], LA BRUY. 13. •   Trois fioles d eau bleue, autrement d …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bleue — Recorded as Blue, Blues, Bleu, Bleue, Blew, Blewis and Blewes, this rare and unusual surname has two possible origins. Firstly, it may be of Scottish origin, and a form of the Gaelic Mac ghille ghuirm meaning the son of the blue lad! As such it… …   Surnames reference

  • Bleue du Nord — Espèce …   Wikipédia en Français

  • Bleue Du Nord — Image manquante Nom binominal Bos taurus ou Bos primigenius taurus, ou Bos primigenius f. taurus Linnaeus, 1758 …   Wikipédia en Français

  • Bleue du nord — Image manquante Nom binominal Bos taurus ou Bos primigenius taurus, ou Bos primigenius f. taurus Linnaeus, 1758 …   Wikipédia en Français

  • Bleue De Lettonie — Bleue de Lettonie …   Wikipédia en Français

  • Bleue de lettonie — Bleue de Lettonie …   Wikipédia en Français

  • Bleue d'Auvergne — Pour le fromage, voir Bleu d Auvergne. Bleue d Auvergne Type consommation Obtenteur variété traditionnelle Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.